no image added yet.

 

Un prix plus élevé signifie-t-il une meilleure qualité ?

Peu importe mes efforts, j’ai toujours l’air de tomber malade durant le mois de février. C’est peut-être parce que ce mois glacial chevauche également la période de mi-session et la saison de la grippe, peu importe la raison, la semaine dernière, je me suis retrouvé dans la pharmacie la plus proche dans l’espoir de guérir ma toux, mon nez bouché, mes maux de tête, etc. (je vous épargne toute la liste de mes symptômes). Bien que je prenne généralement le paquet Tylenol Rhume & Sinus Extra Fort sans y réfléchir, cette fois j’ai décidé d’analyser mes options. J’ai été submergée par les différentes marques qui prétendaient toutes faire la même chose à des prix différents. Ensuite, une question m’est venue à l’esprit : quelle est la vraie différence entre les noms de marque et les noms génériques, et pourquoi y a-t-il des variations en ce qui concerne leurs prix ?

Selon le NHS (National Health Service), un nom de marque est créé par la société pharmaceutique qui a fabriqué le médicament, tandis qu’un nom générique est le nom de l’ingrédient actif du médicament. Par exemple, Advil est l’une des versions de marque de l’ibuprofène, qui est le nom générique du médicament. Cet aspect touche à une question séculaire : un prix plus élevé signifie-t-il une meilleure qualité ? Dans ce contexte, probablement pas. Santé Canada exige en fait que les médicaments génériques soient aussi sécuritaires et efficaces que les médicaments d’origine.

En effet, les médicaments génériques sont moins chers seulement parce que les fabricants n’ont pas de dépenses associées au développement et à la commercialisation de leur version du médicament. Lorsqu’une entreprise de marque commercialise un nouveau médicament sur le marché, l’entreprise doit dépenser des sommes substantielles pour la recherche, le développement, la commercialisation et la promotion du médicament. Les médicaments génériques sont créés en tant que copie du médicament d’origine, et ils n’ont donc pas les mêmes dépenses initiales. En réalité, la seule différence principale entre les deux est l’emballage et le prix. Aux États-Unis, les lois sur les marques de commerce ne permettent pas aux médicaments génériques de ressembler exactement aux médicaments de marque, mais les ingrédients actifs doivent être les mêmes, garantissant que les deux ont les mêmes effets médicinaux. En raison de cette concurrence, les médicaments de marque utiliseront souvent des couleurs vives et des mots convaincants pour attirer le consommateur.

En raison du cout élevé des médicaments de marque, certaines personnes peuvent sauter des doses ou ne pas prendre de médicament du tout parce qu’elles ne peuvent tout simplement pas se le permettre. De cette façon, les génériques peuvent être clairement gagnants. J’ai été choquée de découvrir que les médicaments génériques ont permis au système de santé américain d’économiser 1,67 billions de dollars au cours de la dernière décennie. De plus, bien que les médicaments génériques représentent environ 89% des prescriptions délivrées aux États-Unis, ils ne représentent que 26% du cout total des médicaments. Pour un exemple canadien sans prescription, un paquet de Tylenol Sinus avec 40 capsules coute 18,49 $, alors que 40 capsules de Life (la marque générique de Pharmaprix) pour les sinus coutent 15,49 $. Les deux emballages contiennent les mêmes ingrédients actifs et guérissent les mêmes symptômes, il est donc clair que les services de commercialisation d’Advil, Tylenol et NyQuil font un excellent travail !

D’accord, nous avons essentiellement établi que la majeure partie de la recherche montre que l’achat de médicaments génériques non seulement vous fait économiser de l’argent, mais vous fournit également un médicament qui est tout aussi efficace que l’original (dans la plupart des cas). Mais il y a certainement des situations où vous voudrez peut-être dépenser quelques dollars supplémentaires pour la marque. Par exemple, lorsque je vais à l’épicerie, je vais toujours opter pour la crème de café Québon, qui coute 3,59 $, contrairement à l’option sans nom, qui est généralement de 1,99 $. C’est juste une préférence personnelle parce que j’aime le gout de Québon et cela ne me dérange pas de dépenser un peu plus pour m’assurer d’apprécier mon café le matin. Pour d’autres cependant, cela pourrait avoir exactement le même gout, et ils préfèreraient d’économiser cet argent.

En fin de compte, tout se résume à la préférence. Dans certains cas, il a été prouvé que la baisse des prix ne compromet pas la qualité, comme dans l’industrie pharmaceutique. Quoi qu’il en soit, cela ne fait jamais de mal de faire des recherches pour voir où vous pouvez économiser quelques dollars supplémentaires la prochaine fois que vous visitez une pharmacie ou une épicerie. C’est tout pour le moment, et n’oubliez pas de dormir suffisamment, de vous laver les mains et de rester en bonne santé !